Douleurs des sentiments - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Douleur de Sentiments
Estomac et douleur

Dans mon thème astral, deux points essentiels en moi.

L’estomac est un mélangeur de sensation, d’où sortent les émotions qui envahissent l’esprit, se rabattent sur le corps, pour les ressentir fortement (Arbre de Vie)

Plus jeune, les sensations m’envahissaient l’esprit à me dévorer le corps tout entier, me faisant rencontrer autant le pire que le meilleur.

Beaucoup ne veulent donner, préfèrent prendre, arracher, voler à l’autre sans rien lui apporter

La nature à fait de moi ce que je suis, hypersensible de l’âme et du corps

Le plaisir est dans l’échange de passion

Le ravage d’émotion créait une douleur croissante, se formant au creux de mon estomac, depuis quelques années, j’ai appris à la contrôler, pour lui éviter de me dévorer

Ce contrôle total de soi, très apprécié dans l’univers de la domination et soumission. Auparavant besoin de lui, pour gérer cette force.

Peu à peu cette compagnie sera moins requise, les sentiments n’auront plus leurs mains mises, sur mon corps d’esprit.

Fin d’année précédente, des émotions ont semé leur trouble, tentant à nouveau de me faire prendre des directions à mon opposé.

J’ai visité sur Internet des virtualités, vitrines à paillettes, univers du mensonge à la pâle réalité, nommés «sites de rencontres».

Il en existe trop, mais souvent avec les mêmes annonces, émises par les mêmes personnes, qui changent que leur photo et leur pseudo, des leurres pour ceux qui cherchent à s’attacher le cœur.

J’ai tenté l’expérience en y postant mon profil, sans tricher ni sur mon physique, ni mes sentiments particuliers rouge et noir.

Beaucoup de personne du sexe opposé ont répondu, cherchant surtout sexe et fantasmes, sans rien apporter métaphysiquement, ou intentionnellement.

Ne souhaitant pas attirer vers moi, des lucioles insouciantes, j’ai pris l’initiative de les informer, que je n’étais plus vanille ni le recherchait.

Une des îles l’a très mal pris, pensant que j’éprouvais un sentiment négatif envers la couleur de peau.

Rien n’a fait, mes explications ont fait chavirer son esprit, à me maudire dans ses écrits.

J’ai allégé mon profil tout en gardant ma passion SM plus D que S

D’autres m’ont contacté, dissimulant leurs véritables sentiments. Voulant toucher, goûter sans s’aventurer.

Une d’entre elles a franchi mon pont-levis, ma herse oubliée d’abaisser, venue pour découvrir mon vécu et mon devenir, sachant pourtant que je ne pouvais lui convenir, n’étant plus dans son univers, mais tentait de m’y faire revenir.

Je l’ai laissé s’approcher, pénétrer ma bulle, croire qu’elle était différente de sa réalité pesante

Connaissant mon vécu et mes souhaits, m’a pourtant attiré à elle, pour la curiosité de son réel

Par grande tempête, à son antre je me suis rendu, pour envie de connaissance, par un lien invisible qui s’était créé

Ce lien je l’ai brisé, vingt-quatre heures après, par ma volonté, ne souhaitant pas être lacéré, par de faux sentiments.

Cette rupture rapide a laissé des traces, qu’il ma fallut effacer, restaurer ma paix d’esprit pour mes écrits.

Si d’aventure quelqu’une, souhaite ouvrir ma herse abaissée, il lui faudra bien plus pour m’approcher, penser pouvoir me faire ressentir, le besoin de lui appartenir, par la pensée uniquement, son corps étant réservé à mes plaisirs.

Retourner au contenu