Armure Chevalier - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Armure du Chevalier
Armure chevalier
Au cours des XIe et XIIe siècles. la protection de l'homme d'armes consiste habituellement en un bouclier, une cotte de mailles, un "afeutrûre" qui fut probablement une armure légère primitive portée sous la cotte de maille, et un heaume.

Des éléments complémentaires, dont l'usage était connu depuis des siècles mais qui commencent juste à devenir relativement courants, consistent en cuissards rembourrés pour les cuisses et chausses de mailles pour les jambes.

À la fin du XIIe et au XIIIe siècle, un hoqueton ou gambison rembourré était porté sous, ou quelquefois sur, une autre armure.

Sous les climats chauds, par exemple au moment des croisades au Moyen-Orient les chevaliers portaient parfois une armure rembourrée sans cotte de mailles.

Le développement de plates pour le corps et de protections en cuir renforcé pour les membres ne s'est pas fart de manière régulière.

En fait, des armures traditionnelles ont coexisté avec des armures de formes supposées plus avancées, y compris dans une même région, tandis que des facteurs climatiques ont probablement ralenti l'adoption de l'armure de plates dans certaines régions chaudes du sud.

Sources informations: Archives personnelles, privées, Revue "Histoire et Images Médiévales" thémathique n°07 janvier 2007

armure chevalier
armure chevalier
Retourner au contenu