Roi Artus de Bretagne - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Artus de Bretagne
Artus Roi de Bretagne
Artus Roi de Bretagne
D’après les récits d’écrivains de l’an 1210 à 1230. Textes indépendants de la quête du Graal, Cycle de Lancelot, livre « Le Saint Graal » de l’entreprise Jacques BOULENGER, documents archives privées sur l’Histoire Médiévale

 
Le récit ci-dessous est un condensé des livres et documents, pour retracer la vie d’ARTUS roi de Bretegne, de sa naissance à son décès.

 
Se mêleront ensuite l’histoire des fées, sorciers, chevaliers, de son environnement et quotidien, au fil des recherches et découvertes
 
Je ne cherche pas à prouver, ou nier son existence

 
Garder le plaisir chevaleresque de cette époque lointaine et oubliée, d’un conte à une histoire vrai, la limite est épaisse comme un filigrane

 
En ce temps les patronymes n’existaient pas, un prénom ou apparenté suivit de la terre où leur famille régnait, chaque grande famille avait son domaine et ses terres, comme en pays franc

Quelques informations données par avance, pour comprendre le récit qui suit

Uther Pendragon (pen-dragon: tête des dragons a en breton)

 
Le surnom Pendragon provient d'une comète ayant la forme d'un dragon qu'Uther voit, et dont il s'inspire pour créer deux étendards-aux-dragons, frère d’Aurélius, se réfugièrent en Bretagne, lorsque leur père Constantin fut tué par Vortiguern.

Les parents de Tristan s’enfuient aussi en Bretagne, où il naitra

Uther aura une belle-fille, prénommée Anna (appelée ailleurs Morgause), née d'Ygraine et du duc de Cornouailles.

 
Il s’amourache de sa mère , Ygraine Duchesse de Cornouailles en prenant la semblance de son mari Gorlois, duc de Cornouailles, par le biais de la magie, la féconde, donnant naissance à son fils, Artus vers l'an 440 en pays de Cornouailles

Artus séjournait au château de Kerduel, tombe amoureux de sa demi-sœur Morgause de Tintagel (blonde ou chevelure d’or) qui habitait l’île de Talbert, un enfant naquit vers 470 sous le nom de Mordret.

Artus trompe sa reine nommée Guen-Archant, dont le nom évoque la blancheur des fées (guen)

Anna épouse le roi Lot et devient mère de Gauvain et de Mordret par sa liaison avec le roi Artus







Artus Roi de Bretagne
Artus Roi de Bretagne
En ce temps-là, Lancelot du Lac était chevalier de la Table Ronde, fier d’être le compagnon d’armes et l’ami d’Artus, roi de Bretagne

 
La beauté d’une dame lui a chaviré le cœur, qui est devenue sa Reine, femme de son ami le Roi.

 
Guenièvre et Lancelot se font remarquer par tout le royaume, pour l’amour qu’ils se portent. Surpris lors d’un rendez-vous secret par d’autres chevaliers, qui les jugent à tort, cet évènement enclenchera le déclin de leur royaume, en discréditant la Reine, que son mari écartera, à l’envoyer au bûcher par la main de sire Gauvain.

 
Sire Lancelot sauva sa reine d’une mort certaine, débarquant avec ses fidèles compagnons d’armes sur la place du bûcher, trucida quelques félons au passage sous la barbe de Sire Gauvain, qui lui voua une haine mortelle.

 
S’ensuivit des combats fratricides pour déloger le couple de sa forteresse imprenable « La Joyeuse Garde », rien n’y fit tant l’édifice était solide et bien défendu

 
L’apostole de Rome apprenant cela, fit missive au roi Artus de Bretagne, de reprendre immédiatement son rôle de roi et son épouse dans son lit, sous peine d’excommunions de la Terre de Logre

 
Lancelot le chagrin dans le cœur, ramena sa douce, sa reine auprès du roi, son mari.

Fit serment de partir au loin si le roi lui demandait, tout en lui accordant son pardon pour une faute qu’il n’avait pas commis.

Sire Gauvain n’était pas d’accord, il voulait sa vengeance dans le sang, obligea son roi à le suivre dans un combat, dans lequel lui-même ne survivra pas
court du roi arthur
Editions Jacques BOULENGER
Artus est parti guerroyer contre Lancelot et ses alliés, mené par la haine de sire Gauvain qui lui tenait depuis le premier jour, et par sa bêtise à ne pas reconnaitre ses propres erreurs de jugement, sur le décès en combat de ses frères contre le chevalier Lancelot.

Artus laissa le royaume entre les mains de Mordret, chargé de le protéger et de veiller sur les intérêts du roi durant son absence.

Car ces batailles contre Lancelot ont commencées, le jour où il a été surpris avec la reine Guenièvre, dont il était amoureux en secret, mais dont il n’a jamais abusé.

La fierté des chevaliers, ne leur permettaient pas d’être offensés, sans que celui qui en était l’origine, périsse dans son sang par l’épée de celui qui a été bafoué.

Pourtant Artus vouait une grande admiration à Lancelot et Gauvain, son erreur de jugement l’entraina à sa fin

Mordret dépensa l’argent du royaume pour se faire des alliés, se prit pour le propriétaire de la Terre de Logre, créa de fausses lettres en imitant le sceau royal de son père Artus, qu’il fit porter à la reine Guenièvre et son évêque, lue en audience publique devant toute la cour.

Cette fausse missive écrite par Artus sur son lit de mort, demande que Mordret qui n’est pas son neveu, mais son fils, soit couronné roi de Bretagne et prenne immédiatement pour épouse la reine Guenièvre, alors âgée de 70 ans.

La reine sentant la fourberie, écrivit un courrier adressé à son mari, ne le croyant pas décédé
excalibur épée arthur
excalibur épée arthur


Mordret dépensa l’argent du royaume pour se faire des alliés, se prit pour le propriétaire de la Terre de Logre, a usurpé le trône de Bretagne, faisant passer le roi Artus pour mort. Il créa une fausse lettre en imitant le sceau royal de son père Artus, qu’il fit porter à la reine Guenièvre et son évêque, lue en audience publique devant toute la cour.

Cette missive soi-disant écrite par Artus sur son lit de mort, ce dernier demande que Mordret qui n’est pas son neveu, mais son fils, soit couronné roi de Bretagne et prenne immédiatement pour épouse la reine Guenièvre, alors âgée de 70 ans.

La reine sentant la fourberie, écrivit un courrier adressé à son mari, ne le croyant pas décédé

 
Le roi Arthus âgé de 75 ans, en combat contre Sire Lancelot et ses alliés, reçoit la missive de son épouse, comprend qui est grand temps pour lui et ses chevaliers, de rentrer à Camaalot.

Il lèvera le camp accompagné de son armée, fondra sur Mordret aidé par l’armée des Saines, des chevaliers d’Écosse, d'Irlande et de Galles, bien plus nombreux

Une bataille dans la plaine de Salisbury qui décima les armées, à ne laisser que deux chevaliers valides, auprès du roi Artus.

Finalité, Mordret assena un coup d’épée sur le heaume du roi, le fendit à entailler sa cervelle.

Artus n’étant pas en reste, embrocha Mordret de sa lance d’acier, le laissant pour mort sur le champ fumant de la bataille


Le Roi Artus, aidé par ses fidèles chevaliers, Keu le Sénéchal et Giflet le fils Do, entreprirent de gagner l’océan, sur le chemin ils firent un pause à la chapelle noire, ou Artus pria toute la nuit

 
Le lendemain ils atteignirent les rivages de la mer

 
Le roi Artus sortit Escalibor de son fourreau, demanda à Giflet son fidèle chevalier d’aller par-delà la colline, la jeter au fond du lac.

Pendant ce temps-là une nef approcha du rivage, à son bord de belles dames dont Morgane la fée.

Giflet de retour au loin, aperçu le roi Artus monter sur la nef suivi de son cheval, cet équipage fila tous voiles dehors, cap sur l’ile d’Avalon, où le roi de Bretagne repose depuis sur son lit d’or, gardé par de puissantes fées.



Roi de bretagne
Retourner au contenu