Monde sans Avenir - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Avenir du Monde

Vouloir vaincre les maladies, empêchez leur propagation, les détecter avant leur arrivée pour les traiter en amont, dit-ont

A chercher à faire augmenter l’espérance de la vie sur cette terre, qui deviendra trop peuplée par les anciens et les nouveaux nés arrivés, qui devront s’entasser au mètre carré

La nourriture s’amenuise, nos terres mal exploitées, moins produisent, celles surexploitées en détruisent sols et paysages.
Produire plus, mieux mais comment sans consommer plus d’eau que nécessaire. Les produits frais doivent être consommés, avant d’être jetés sans avoir été goutés ; les conserves sont à proscrire pour une alimentation saine et équilibrée ; la congélation est une solution, mais toujours  à date limitée par leur utilisation.

La superficie terres arables se réduit, un peu plus après chaque sécheresse, inondation et incendie.

Préparons-nous à remplacer nos aliments goûteux par des placébos aux goûts douteux.
Des pilules ou roulés fibreux, saupoudrés d’arômes artificiels, le futur sera peut-être virtuel avec sublimation cérébrale, supprimant toute indigestion stomacale.

L’eau potable disponible, va devenir un mirage, déjà vendue en bouteille, en contenant polluant pour nos océans et nos rivages.
Dessaler l’eau de nos océans, il faudra auparavant les dépolluer, de toutes les saletés, coulées depuis de nombreuses années.

Débris en tous genres qui salissent nos rivières, ravins et forêts, où tout un chacun à l’abri des autres, jette sans vergogne, ni hésitation, à volonté si le souhait leur est désiré.

Les poumons de cette planète vont suffoquer par la quantité astronomique, de rejets carboniques

La Terre est encerclée par son bouclier magnétique, qui nous protège de l’intrusion de corps célestes et déchets funestes ; mais aussi empêche l’expulsion de toute substance, gaz et vapeurs toxiques, que nous pulvérisons à profusion pour notre confort de qualité.

Que faire, un trou dedans, une solution créative pour expulser nos toxines dans la voie lactée, notre oxygène l’y accompagnerait

La charge utile des futurs vaisseaux sidéraux, sera peut-être utilisée par des convoyeurs un peu particulier, spécialisés dans le recyclage de matières toxiques et radioactives, qui iront déposer  et enterrer çà et là, leurs barils boueux et matières fissiles.

Un avenir incertain dans un bleu azuré empoisonné

Retourner au contenu