Aie fait la vie - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
La présence du corps nu ne m’apporte de jouissance, ni les revues ou films érodés par leurs scènes si souvent utilisées.

Celui d’une femme ne déclenche en moi aucun fantasme, contrairement à celui masculin
Pourtant ma vie est emplie de rencontre masculine, féminine.

Aventures libertines, coquines, épicées

Bien tenté le côté clair de l’épice, celui vanillé.

Plusieurs essais sans les transformer, par manque d’émotions

Aussi loin que je remonte dans mon adolescence et par deçà, je ne trouve de relation passionnée sans être fortement épicée

Pourtant le frottement d’un corps humain, me transmet bien le frisson, sans faire monter ma tension, mais pas autant que le toucher, la respiration d’un cuir fraichement porté ou utilisé

Les vibrations de la peau en contact, après une forte friction au passage d’un corps étranger, fait de phalanges humaines ou bien de cuir animal bien tressé, est un régal pour mes capteurs, qui apportent un ressenti divin, inexplicable en de simples refrains

Ma partenaire particulière, dominatrice séductrice, savourait chaque instant de notre relation, sachant à quel moment elle devait prodiguer son art, transmettre la chaleur, faire grimper mes sensations, par ses caresses enflammées

Punition ou récompense, la passion doit se ressentir de l’autre côté du manche.

Trop forcé elle peut détruire le plaisir, faire s’évanouir le désir

Affaiblie, il ne sera point perçue, point comprise

Le bon milieu se doit d’être travaillé, repris, affirmé

J’aime les cordes, leur bruit sec entre mes mains, une fureur sans brûlure

Discipline est dans mon existence au premier jour de ma vie, elle me suit depuis

Domination je la conçois, la pratique aussi sous bien des manières, je peux la subir sans trop me départir

Soumission n’est pas mon esclavage, celle qui optera pour l’obéissance, devra me convaincre par son art et son charme, de la laisser m’approcher

Sado par évidence sans convenance

Maso comme appris petit, à courber le dos

Un abécédaire plein de repère, pour un chemin tracé loin des réverbères
Retourner au contenu