Camelleam - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
camellea
Herba Camelleam.

Nom de cette herbe : Camellea, Camelia

D'autres disent Corcodrillum, d'autres Dipsaca charbon à carder), d'autres Onocardion, les Égyptiens Semmeor, les Siciliens Afroditelot, d'autres disent Emelita, les Italiens Labrum Veneris ( lèvre de Vénus), d'autres Ciser rusticus (pois chiche rustique), d'autres Statitius, d'autres Morrarion, les Espagnols Alentidium, les Daces Sciare, d'autres Calox cardiacos, d'autres Cerbasten, les Toscans Salpo.

I. Pour les hépatiques.
Donne à boire le suc de la Camellea avec du vin ; mais à celui qui a la fièvre donne dans de l'eau chaude ; il sera merveilleusement délivré.

II Contre le poison, si on en a pris.
Donne à boire la Camelles desséchée, réduite en poudre, dans 3 coupes de vin, cela chassera tout poison.

III Pour les hydropiques.
Écrase par poids égaux de la Camellea, de la Camedafne, de la Camedris et de la Camepitia ; pile en poudre fine, passe au tamis, verse dans du vin ; donne pour les jeunes 5 cuillerées, pour les femmes encore 3 cuillerées, pour les enfants une cuillerée. C'est merveilleux comme cela extrait du corps tout le mal par l'urine. On la cueille en toute saison. Elle pousse dans les haies et les fossés.

Retourner au contenu