Le relachement - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Le relâchement est possible dans le contrôle total de ses émotions

J’apprends à comprendre le ressenti sur mon corps des actions qui s’y produisent, réactions à une autre venue de l’extérieur

Cette perception de corps est provoquée par la contraction musculaire, étirements, tiraillements qui induisent à leur petite échelle, une déflagration puissante de chaine d’émotion.

Une couleur, odeur, bruit, vibration, ondulation développe sa dose de sensations au toucher, au non palpable, la volonté de l’âme de la garder ou bien de l’effacer. Une décision non contrôlée puisque faite automatiquement, inconsciemment.

Le pouvoir d’agir sur la répercussion qui va déchaîner, un flux important de molécules diverses et variées dans les veines, interférant dans le corps pour l’enflammer ou le détendre, permet à celui qui en est conscient, de ne plus être manipuler extérieurement par autrui.

Les mots sont l’essence de la vie, déclencheur de l’interprétation, moteur de la pensée.

La douleur perçue à l’impact d’un fouet sur la peau, disparait rapidement. Celle provoquée par un texte bien travaillé, peut galvaniser un à devenir foule, apporter forte chaleur dans le corps, apaisement de l’esprit. Une plume parfaitement taillée peut transmettre de la colère, de la furie à enflammer les esprits, brûler les corps de l’intérieur.

Dans une autre vie j’ai appris à faire cela, compris l’émotion ressentie à chacun de mes mots gravés sur le papier glacé. La tournure de la phrase change suivant sa ponctuation, sa respiration dans ses non-dits, subtilité de ma pensée qui en fera comprendre le sens opposé, tout est dans l’interprétation.

Le parleur, le poète des planches craquantes, celui qui enflamme la foule venue l’écouter. Suivant sa fougue, la vibration de sa voix, son élocution rapide ou saccadée, donnera l’emportement de la passion ou celle de la révolte.

Celui qui perçoit ces impulsions les décode par son imagination, apportant picotement à brûlure intense.

Sentir mentalement l’impact de cuirs tressés sur ma peau, engendre de violentes contractions musculaires, qui produisent dans mon corps, d’intenses chaleurs pouvant atteindre l’incandescence. Ces émotions donnent du plaisir à mon âme, qui a le désir d’en obtenir un maximum, ne pas redescendre à l’égalité des forces, celle de l’étal ou tout est parfaitement contrôlé.

L‘éprouvé est identique pour les souvenirs enfouis, qui ne peuvent être extraits, que par de fortes tempêtes entre mon cortex et mon estomac mélangeur.

Le pouvoir acquis permet de contrôler sa vie, les émotions être bloquées, effacées, mais aussi produites à volonté en l’état conscient de ma pensée

Le relâchement d’un corps se fait, par la compréhension totale de celui-ci, en accord avec son esprit, sous contrôle parfait de l’âme

La volonté de vouloir comprendre, pour se le faire sien en son sein, le gérer à l’utiliser en bonne connaissance de soi et des autres, qui ne sont point comme moi.

Cette lucidité permet de savoir comment intervenir sur autrui, comment maîtriser les informations, contrôler leurs émotions

L’être qui en est conscient deviendra immortel










Retourner au contenu