Pouliot - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Nomen herbe puleium.

Nom de l’herbe : Pulawn (Pouliot).

Bain sous architecture de voûtes. On frictionne le malade.

Beaucoup ignorent combien ce médicament est fort. Il y en a deux genres, le mâle et
la femelle ; le mâle a des fleurs blanches, pour la femelle elles sont rouges ou
pourprées. Les deux sortes sont utiles, et belles, car c'est quand les feuilles se
dessèchent que les fleurs ont le plus de couleur.

I. Pour empêcher que le soleil ne fasse mal à la tête.
Porte sur toi du Pouliot en été, ou sur l'oreille, ou dans un anneau, pour que tu
ne sentes pas de pesanteur de tête ou de brûlure.

II Pour les maux d'intestins des enfants.
Écrase du Pouliot et du Cumin dans de l'eau et frottes-en l'ombilic de l'enfant ;
il sera guéri aussitôt.

III. Pour nausées.
Fais boire du Pouliot écrasé avec de l'eau ou du vinaigre ; cela calmera la nausée.

IV. Pour prurit de la verge.
Mets du Pouliot dans de l'eau bouillante et fais macérer jusqu'à ce qu'il puisse
être bu ; c'est excellent.

V Pour mal de ventre.
Le Pouliot broyé, mis en compresse sur l'ombilic, apaise aussitôt la douleur.

VI Pour fièvres tierces.
Prends trois brins de Pouliot, entoure-les de laine ; si le malade les porte comme
une couronne sur la tête avant l'accès, le mal de tête partira.

VII Si l’enfant est mort dans le sein de sa mère.
Prends brins frais de Pouliot, qui sentent encore ; écrase dans le quart d'une
mesure d'un quart de vin vieux et fais boire. Cela guérit merveilleusement.

VIII Contre les nausées en nier.
Écrase ensemble du Pouliot et de l'Absinthe avec du vinaigre et de l'eau et mets-en
fréquemment dans les narines.

IX Si la purge d'une femme n'a pas lieu.
Donne à boire 13 g de Pouliot dans 2 coupes d'oxymel.

X Si l'arrière fais ne .cuit pas l'accouchement.
Écrase trois brins de Pouliot et fais boire dans du bon vin ; l'arrière-faix
suivra.

XI. Pour mal de vessie et calculs.
Fais boire à jeun du Pouliot bien écrasé dans deux coupes de vin et que le malade
descende aussitôt sur le seuil ; après trois jours il guérira et ses calculs seront
évacués.

XII. Pour mal au cœur ou à la poitrine.
Qu'il boive à jeun du Pouliot dans 2 coupes de vinaigre ; il guérira.

XIII. Si une femme a perdu la parole
Réduis le Pouliot en poudre et applique-le tout de suite sur le visage avec de la
laine. La guérison sera parfaite.

XIV. Pour ruai d'estomac, ballonnement et douleur d'intestins.
Donne le Pouliot écrasé, seul, avec de l'eau chaude ; il guérit admirablement.

XV. Pour maladie d'articulations.
Fais boire à jeun du Pouliot écrasé à raison de 2 coupes dans 28 l d'oxymel. Cela
fera aussi sortir la bile.

XVI. Pour douleur de rate.
Cuis le Pouliot dans du vinaigre et fais boire, cela fait grand bien ; et ne donne
pas de Pouliot à une femme enceinte, cela n'est pas bon.

XVII. Pour la nouure (rachitisme) et mal de hanches.
Avec du Pouliot et du poivre écrasés par poids égaux tu frotteras le malade sur son
niai, dans le bain. La guérison est merveilleuse.

Retourner au contenu