Sans repos - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
La vie n’est une route facile

Je me répète, il me semble l’avoir déjà écrit, l’avoir hurlé aux oreilles des mal-pensant, comme ceux autrefois qui me regardaient comme un mutant

Je suis né ainsi, double identité, double personnalité, aux fantasmes mélangés, une épée tranchante à double lame

Partis me promener pour garnir mon cellier de quelques denrées, j’ai croisé des malfaisant, qui me pointaient de leur doigt, de leur regard.

Jamais ils n’ont vu une paire de nibards, mes petits seins ont fait la joie de mes compagnes, fortement dominatrices.

L’une d’elles est devenue entre les draps, ma maîtresse, mais je ne l’ai jamais appelée comme cela.

Nous étions tous deux dominants, une relation particulière qui s’est continuée en épousailles, bien ligotée enlacée entre nos corps et nos esprits fortement agités.

Fatigué par les ragots, j’ai pris les devants, durant la campagne électorale, les candidats ont fait leur promo en porte à porte. À chacun j’ai dit qui j’étais, mes passions ont déconfit leur visages, un cravaté a bien failli s’évanouir

Mon frère de sang s’est évaporé, un jour de janvier dernier, lors de ma conversation qu’il ne voulait pas avoir depuis mon enfance. Il n’a pas aimé apprendre qui j’étais, reconnaitre mon existence, ni celle de mes compagnes dominatrices, de notre univers bien aimé.

Ma silhouette commence doucement à retrouver ses formes d’origines, qui ne pas seulement masculines

Parfois l’envie me prend de me couvrir de nuit, cuir vêtu, et de mon épée de combat, celle liée à mon cœur de chevalier

Je vais faire fabriquer un martinet portable, que je pourrais utiliser contre ses fourbes et manants, les soumettre à ma volonté, plus qu’à ma rage de vouloir les blesser.

Ceux qui le savent, connaissent ce trouble de l’âme double
Retourner au contenu