Société des Trois Ordres - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Les Trois Ordres
Chevalier médiéval
Pour contrôler, réfréner ou canaliser la violence intérieure de cette société guerrière, l'Église a inondé la chevalerie naissante, de ses valeurs et son idéologie.

Elle a prôné une société d'ordres trifonctionnelle ceux qui prient (les clercs et moines), instruisent et guident les rois et les princes qui encadrent, gouvernent et protègent par la force de leurs milites (qui deviendront les chevaliers) la masse de ceux qui travaillent essentiellement les paysans.

Cette division trifonctionnelle se transforme en hiérarchie, fondant la société des trois ordres, clergé, noblesse et tiers état, persistera en France, jusqu'en 1789.

La chevalerie assimilée peu à peu à la noblesse, est de protéger la population, et principalement l'Église Cette idéologie s'exprime dans de nombreux traités et romans dès la fin du XIIe siècle et début du XIIIe siècle

La chevalerie a été dès l'origine instituée par l’église pour assurer l'ordre et la paix : les chevaliers dominent le peuple mais servent l'Église.

Sources informations: Archives personnelles, privées, Revue "Histoire et Images Médiévales" thémathique n°07 janvier 2007
Retourner au contenu