Viking un peuple - Passions d'Immortels

Passions d'Immortels
Passions Emotions
Aller au contenu
Histoire Viking
Le 8 juin 793 est une date avancée dans nombreux écrits anciens, mais cela remonte à une époque plus ancienne qui n’a pas été encore cartographiée à la nôtre.
Ce peuple était passé maître dans la navigation, grâce à leur embarcation, leur bateau nommé snekkja. Les étaient rapides autant que singulières, format commando qui faisait la razzia sur le rivage, autrefois appelé strandhögg. La terreur gagna les populations durant près de 250 ans jusqu’en 1050, brulant tout sur leur passage.
Contrairement aux légendes, le viking ne portait pas de casque pointu, orné de cornes ou ailes, ni mourait en riant
Il y a deux siècles les terres scandinaves étaient sous-développées comme sa population. Un sol maigre et pauvre ou la culture ne florissait pas, cette région ne subsistait que par la pêche et ressources de la forêt
Le territoire était tapissé de lacs, de rivières et de marécages
Aucune industrie possible, seul possibilité était le commerce par voie maritime uniquement.
En l’an 800 la voie du commerce Est et Ouest d’Europe, se partage en Méditerranée, les arabes y font régner leur loi, perturbant le trafic par leurs attaques répétées
Le Viking naitra pour défendre et négocier son chargement à coup de hache et d’épée à double lame
Vicus en latin désigne un comptoir commercial à cette époque en Europe, le Viking serait celui qui se déplace de vicus en vicus pour réaliser ses activités commerciales

Les routes commerciales étaient pratiquées vers le Nord, l’Est et l’Ouest

Nordrvegr les routes du Nord, d’où la Norvège tire son nom, en cabotage le long de la côte occidentale de la Norvège, pour les marchandises du Moyen âge comme l’ambre, les peaux et fourrures précieuses, la stéatite et l’ivoire du Morse.

Vestrvegr les routes de l’Ouest vers l’Angleterre et ses comptoirs au Danelaw, les îles nord-atlantiques Orcades, Shetland, Hébrides, Féroé et Islande. Puis en 874 le Groenland, le Labrador et Terre-Neuve. Denrées et ressources d’étain, miel, blé, tissus, argent.
Route  Ouest/Sud-ouest  au long des côtes de la Hollande, Belgique, France, Espagne, franchissement du détroit de Gibraltar, puis l’Italie, la Grèce jusqu’à Constantinople. Négoce de vin, de poterie, de verre, vêtement, armes, bijoux, or et argent.

Austrvegr la route de l’Est vers l’Île de Gotland en Suède  puis vers le Golfe de Finlande qui donne accès aux lacs russes jusqu’à la mer Noire, connue aussi comme la route de l’esclavage, les vikings y négociaient les leurs. Une autre destination à l’Est de la Caspienne (ville d’Ithil) traversée verticalement  comme celle de Khwarezm  pour se rendre à Tachkent, Samarcande, Bouchara, Bagdad, pour le commerces des esclaves, fourrures, cires, miel, argent, épice et soie.


Routes commerciales viking
Retourner au contenu